Les bêtes noires du PAF

Posted on 28 juillet 2016 par

0


 
Il y a le corse Jean-Marc Morandini et ses amours déçus (Marc-Olivier Fogiel ou Matthieu Delormeau), cible d’un boomerang qui l’atteindra ou pas, l’avenir et surtout la justice le dira. On sait qu’il est corse parce qu’il l’a révélé lui-même, sous cette forme :

« Je suis corse ! Et en Corse, il y a deux choses sacrées, c’est l’honneur et la famille. Ils ont piétiné ces valeurs… Et ça, je ne l’oublierai jamais. »

Matthieu Delormeau et Marc-Olivier Fogiel a Roland-Garros en 2013

À lire dans L’Obs du 28 juillet 2016, pages 52 à 55, "Morandini, le mauvais casting". « L’animateur de télévision, très connu, peu reconnu, mais longtemps maintenu en poste grâce à ses bonnes audiences, est visé par des accusations de harcèlement sexuel. Ce que révèle l’aff aire ? Une star – présumée innocente – qui a beaucoup joué avec les tabous du journalisme, des médias et des castings. Enquête »

 

 

 
 
Mais il y a une bête noire plus sérieuse, le "bœuf-carottes du PAF", Daniel Schneidermann, interviewé dans le TéléObs du 16 juin 2016, pages 18 à 20 :
"Daniel Schneidermann"

Extrait :

« Vous êtes contre les groupes de médias et les actionnaires milliardaires ?

– On ne peut pas tous les mettre dans le même sac. Certains agissent plus mal que d’autres. Mais, globalement, ce système n’est pas sain. Les médias doivent être financés par leurs lecteurs ou leurs téléspectateurs. »