Le Nouvel Obs change ?

Posted on 18 octobre 2014 par

0


La tradition, c’est de faire de l’ancien avec du nouveau (ou l’inverse, les savants religieux en discutent encore).

Le Nouvel Observateur devient l’Observateur, la Nouvelle Rédaction devient la Rédaction, les Nouveaux Journalistes deviennent des anciens (l’âge atteint tous les cerveaux lavés ou pas, mais tous n’auront pas la médaille de vétéran de la gauche et des libertés).

Pour « découvrir et comprendre le monde », pour une relance dans la fidélité à l’esprit et aux textes fondateurs, pour se réinventer et se moderniser sans rien renier, place au changement donc, c’est maintenant, avec comme objectif « créer l’actualité » en mêlant intelligence et plaisir.

Tout est nouveau donc, mais fabriqué avec de l’ancien. Un peu comme les religions. L’Islam par exemple.

Le Nouvel Islam défendu par la taupe salafique devient l’Islam tout court, celui des très anciens avec retour aux textes sacrés et leur lecture littérale et donc salafique.

Être informé pour mieux agir. Mais quelle information, quelle source, quelle interprétation ? Lu sur un forum savant :

« La plupart des wahabites d’aujourd’hui interdisent aux gens de lire le coran en groupe comme l’ont fait les maghrébins (marocains, tunisiens et algériens) pendant des siècles et c’est ce qui a donné des huffad du coran au Maghreb jusqu’à aujourd’hui.

Les wahabites disent que c’est bid3a mais Ibn Taymiyya dit que c’est approuvé par la majorité des savants.

Ibn Taymiyya dit : « Lire le coran en groupe en une seule voix est une bonne chose chez la plupart des savants. »
(al-fatawi al-kubra tome 4 page 428) »

« tout d’abord je ne vois pas pourquoi tu dis que les salafs rejettent les 4 ecoles va lire le livre de cheikh ibn abdelwahab et tu verras que pour argumenter ces propos il cite les imams des 4 ecoles…
Le probleme aujourd’hui c’est que les gens font passer les paroles des imams avant celle du prophetesaws . Quand tu leur di regarde ce qu’a dit le prophete saws il te dise non regarde ce qu’a dit le cheikh untel ou l’imam untel.
Quand tu leur dis regarde comment le prophete saws a prier il te dise non regarde comment l’imam Malik a prier.
Quelle est la parole la plus importante celle de n’importe quelle cheikh sur terre ou celle d’Allah et de l’Imam el mou’minine saws? »

Et je n’ai pas recopié les mots écrits en spaghettis car je ne sais pas dessiner et que je ne sais pas les prononcer, l’écriture arabe est un art, dommage qu’il véhicule tant de vilénies.

Espérons que l’Obs nouveau nous expliquera mieux ce charabia envahissant et invasif.

Et la nouvelle mode sera-t-elle… encore plus salafique ? couvrez ce blasphème que je ne saurais voir… Oui mais… selon quelle interprétation, et surtout quelle sanction pour le blasphème ?

Car même s’il n’y a que deux divisions : la sunnite et la chiite, les clans sont nombreux : l’école malékite, l’école chafé’ite, l’école hanéfite, l’école hanbalite etc., y-a même notre Ministre des Cultes qui voudrait ajouter l’école française, l’Islam de France comme il dit.

Bientôt pour survivre, pour passer de Nouveau à Pas-nouveau, il faudra apprendre à naviguer entre les charias des uns et des autres. Petit exemple du conflit entre nouveau et ancien :

les lapidations pour adultère ou l’amputation des mains pour les voleurs.

«Nous n’avons pas encore recours à de telles sentences, car la société n’y est pas prête», explique Omar Ould Hamaha,
qui précise tout de même qu’elles seront appliquées «le jour où nous dominerons le Mali pour en faire un califat».

 
Rien à voir, quoique…, lu aussi cette belle phrase à la gloire des femmes :

« La femme est le pilier de la maison, dans notre société, elle se débat comme une mouche dans le lait. »

Seriez-vous islamophobe ? Oui je suis islamophobe, mais tout autant judéophobe et christianophobe. Pas de discrimination entre les trois religions d’Abraham, et peut-être même les autres, la religion hindoue par exemple est pas mal aussi question violence faites aux âmes, bien ou mal nées mais surtout mal nées.

 
Sur le même sujet :
"Un Coran évolutif"