François Reynaert fait la fête à Alain Finkielkraut

Posted on 3 mai 2014 par

0


Alain Finkielkraut est de plus en plus sinistre nous explique François Reynaert dans sa chronique « Théorie du gendre » du Nouvel Observateur du 24 avril 2014, page 34, « mais il garde un vrai potentiel comique ».

« Voyez la façon dont il ose encore nous jouer l’air de l’hérétique persécuté par la pensée dominante, alors qu’on le voit plus sur les télés que Poutine sur ses chaînes russes quand il annexe la Crimée. N’empêche, je note que les deux n’exploitent plus qu’un fonds de commerce. C’est affreux, avec toute cette immigration, ces vilains Arabes, ces communautés qui nous menacent, l’identité française est perdue et l’horreur est pour bientôt. »