RATP, Reste Assis Té Payé

Posted on 15 avril 2014 par

0


Un grand patron se doit de faire de la grande stratégie. Exemple du patron de la RATP :

« Pierre Mongin, patron de la RATP, n’a mis aucun obstacle au départ de son bras droit [Jean-Marc Janaillac nommé Président de Transdev], qu’il voyait comme son principal concurrent pour son renouvellement cette année. »
Nouvel Observateur du 10 avril 2014, page 61.

On y apprend aussi que Transdev et la SNCF se sont tirés la bourre aux Etats-Unis pour le marché des trains de banlieue de Boston. C’est bien la concurrence, mais quand même quand c’est entreprise française d’Etat contre entreprise française d’Etat… y a-t-il une stratégie autre que personnelle pour ceux qui gèrent les participations de l’Etat français ?

Autre concurrence (bénéfique ou néfaste ?) la SNCM et Corsica Ferries, avec chargée de ce lourd dossier : Ségolène Royal Ministre des transports et de tant d’autres choses. Va-t-elle trouver la solution qui coûtera le moins cher possible aux contribuables français ? (Nouvel Observateur du 10 avril 2014, page 63).

Mais étendre à la SNCM le statut du personnel de la RATP, Rentre Avec Tes Pieds, est difficile : la marche ne suffit pas, il faut aussi savoir nager pour rentrer en Corse.