Glasnost chez Monsanto ?

Posted on 22 février 2014 par

1


L’étude de Gilles-Eric Séralini sur la toxicité des OGM serait biaisée(*). Oui mais, les études démontrant la non-toxicité des mêmes OGM ne peuvent pas être biaisées puisqu’elles n’existent pas.

Mais ça bouge : Guillaume Malaurie nous explique dans les Téléphones Rouges du Nouvel Observateur du 13 février 2014, page 24, « qu’un consortium français de recherche s’est constitué fin décembre pour l’étude des effets sanitaires à long terme liés à la consommation d’OGM ».

Oui mais…

« comment acquérir le maïs OGM dont Monsanto interdit précisément toute cession à des fins de recherche ? »

Non vraiment, la glasnost n’est pas pour demain chez Monsanto.

 
(*) notamment, selon le pigiste bénévole pro-OGM des blogs du Nouvel Observateur, à cause de son financement par Carrefour et Auchan.

 
Sur le même sujet :
"Caquedrole gagne contre Gilles-Eric Séralini"
"OGM, Caquedrole enfume mais parle d’or quand on sait le lire"
"Le pigiste bénévole pro-OGM"