Grèce, mais c’était sérieux

Posted on 6 octobre 2013 par

0


Le 1er octobre je mettais ici-même (blog lafaineantitude.blogs.nouvelobs.com) un billet que je pensais d’humour : si le cycle historique était semi-séculaire, il y avait un risque du retour des colonels au pouvoir en Grèce. Eh bien ce que je croyais n’être qu’une farce d’un contrariant se révèle bien proche de la réalité.

Dans le Nouvel Observateur du 3 octobre 2013, page 36, Dionysios Dervis-Bournias nous explique qu’« un policier athénien sur deux a voté pour le parti néonazi  » Aube dorée. Et L’Eglise grecque n’est pas en reste pour demander un sursaut de l’identité grecque.

« Exactement la formule politique utilisée par les colonels grecs lorsqu’ils instauraient leur dictature en 1967 »

 
Divertissement : publicité grecque pour un magasin de jouet.