Un portrait de Mitterrand par Michel Onfray

Posted on 19 août 2013 par

0


Aligner Mitterrand et Hollande dans un même article, un exercice de virtuose. Le virtuose : Michel Onfray, dans le Nouvel Obs du 23 mai 2013, pages 56 et 57, "Hollande-Un homme à bas bruit".

Extrait :

« commencer à l’extrême droite pour finir sur le fauteuil du président en ayant passé par le pétainisme avant de se convertir à la Résistance une fois que Stalingrad lui en aurait soufflé l’idée à l’oreille ! (…)
Mitterrand a épousé toutes les contorsions françaises : cagoulard puis socialiste, pétainiste puis résistant, farouche partisan de la peine de mort pour les combattants du FLN pendant la guerre d’Algérie puis abolitionniste au regard de l’histoire, de gauche dans l’opposition puis de droite au gouvernement après 1983, moraliste dans son verbe puis cynique dans sa vie, morvandiau pour la télé, florentin pour l’Elysée, vénitien toujours. »

Le portrait de François Hollande en comparaison est bien pâle, "normal" quoi, « un homme à bas bruit » selon l’expression de Michel Onfray.

« Hollande s’en va à Tulle, une ville qui lui va bien puisqu’elle est capitale de la dentelle »