Les drôles de l’Agriculture qui se la caquent

Posted on 9 mai 2013 par

1


La santé des consommateurs et des sols n’est pas la préoccupation des hauts fonctionnaires du Ministère de l’Agriculture. Les vieilles recettes productives et polluantes restent autorisées en contravention des avis et préconisations de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES).

C’est un article de Guillaume Malaurie dans le Nouvel Observateur du 25 avril 2013, page 20 : "Pesticides dangereux – L’agroécologie au point mort".

La balade champêtre qui a donné des cauchemars à Guillaume Malaurie, c’est ici.

Et son indignation, il l’a fondée sur cet article :
" Pesticides : une gestion inacceptable de dizaines d’Autorisations de Mise sur le Marché (AMM) des pesticides … preuves à l’appui !"

Y-a pas que les dettes que les jeunes devront payer…

 
Pourquoi ce titre pour ce billet ? parce qu’un blog du site du Nouvel Observateur est tenu par un spécialiste de l’agriculture, reconnu comme expert pro-OGM (il est lecteur-correcteur des articles scientifiques de revues du monde agricole), et que le pseudo choisi par ce vecteur des messages du lobby agro-alimentaire est Caquedrole, ancien haut fonctionnaire du Ministère de l’Agriculture, corps des Ponts et Chaussées.

 
——————————————————————————————————————————————————————
Sur le site des blogs du Nouvel Observateur

article « retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur. »
motif de retrait : "SPAM et messages répétés"

commentaire :
— Le pouvoir de l’industrie agro-alimentaire, c’est ici et maintenant, le présent billet a été censuré, « Le motif de retrait de votre participation est : SPAM et messages répétés », deux minutes seulement après sa mise en ligne ! Censure peut-être cornaquée par le représentant du lobby que je mentionne dans le billet ? —
——————————————————————————————————————————————————————