The gatekeepers, ça ressemble à l’Algérie, cela finira-t-il comme en Algérie ?

Posted on 8 mars 2013 par

0


"Shin Bet : six anciens patrons parlent"
par René Backmann, Nouvel Observateur du 28 février 2013, page 51.

Un film événement, documentaire et témoignages, « Chacun à leur tour, ils racontent, intensément, quelque trente ans de lutte antiterroriste en Israël et de gestion désastreuse de la question palestinienne. Un flot d’aveux précis, circonstanciés, d’une remarquable liberté et d’une sidérante acuité. Six anciens chefs du Shin Beth, l’équivalent israélien du FBI, expliquent comment, depuis la Guerre des six jours en 1967, dont la victoire vaut à l’État hébreu d’occuper Gaza et la Cisjordanie et de faire face à un million de Palestiniens, les responsables politiques n’ont jamais vraiment cherché à construire la paix. Une succession d’erreurs… », c’est la présentation du film The gatekeepers par Arte qui le diffuse.

Donc Yuval Diskin n’est pas le seul à penser ce qu’il pense.

Sinon rien de vraiment neuf depuis l’Algérie sur les méthodes de lutte contre le "terrorisme" (à part la technologie plus avancée), leur efficacité et le comportement de Ponce Pilate des politiques, par rapport à ce qu’on a connu pendant la guerre d’Algérie.

Le plus intéressant est l’explication du pourquoi les terroristes israéliens ne sont pas traités comme des terroristes par le pouvoir israélien. En résumé : « Parce qu’ils sont des nôtres, c’est notre famille voire nos idées qu’ils défendent ».

Oui, car ceux qui ont une vraie vision de l’avenir d’Israël et qui s’en donnent les moyens, ce sont ceux, de plus en plus nombreux, qui croient au Grand Israël. Les autres ne font que gérer au jour le jour en espérant que demain sera comme aujourd’hui. Alors… Comment cela finira-t-il ? comme le royaume franc de Jérusalem… ? (un article daté de mai 2008)