« sexualité différente », mais quelle différence entre DSK et Richard Descoings ?

Posted on 3 mars 2013 par

0


L’un était énarque, protégé par le lobby des énarques, l’autre pas. Mais peut-être que Richard Descoings aurait vécu les mêmes désagréments que Dominique Strauss-Kahn s’il avait survécu à son voyage à New-York.

« La découverte d’une sexualité différente l’avait rendu plus sensible, à lui-même et aux autres. »

Une enquête de Sophie Des Déserts sur la vie et la mort de Richard Descoings dans le Nouvel Observateur du 28 février 2013, pages 12 à 16, "Le fantôme de la rue Saint-Guillaume".

Richard Descoings était plus artiste que bon gestionnaire. Essentiellement un bon communiquant.

Bien que flambeur, à retenir à son crédit :

« Nul ne le sait, mais Liliane Bettencourt voulut donner 7 millions d’euros, à condition que la bibliothèque porte le nom de son mari. Descoings, n’ignorant rien du passé pétainiste d’André, refusa. »