Enfumage sur le mariage homo

Posted on 13 janvier 2013 par

1


Dans son édito dans le Nouvel Obs du 10 janvier 2013, page 7, Laurent Joffrin utilise la technique classique de la gauche contre la droite : lorsqu’une opinion est partagée avec l’extrême droite, cette opinion est décrédibilisée simplement du fait que l’extrême droite la partage. — nouvel exemple aujourd’hui même 13 janvier jour de manifestations contre le mariage homosexuelle, Harlem Désir qui dénonce « l’occasion pour la droite et l’extrême droite de réaliser une alliance de fait en se retrouvant sous un même mot d’ordre »

Dans cet édito, ce n’est pas l’extrême droite mais l’extrême religieux personnifié dans Frigide Barjot qui est sa cible. Vous rendez-vous compte, elle est contre l’euthanasie ! Alors peut-on partager avec elle les idées extrêmement religieuses tirées des textes sacrés qu’elle défend contre le mariage des homosexuels ? Une pure diabolisation de saintes opinions.

L’explication de Laurent Joffrin sur l’ordre des parents sur l’état civil, le livret de famille et autres formulaires divers, simple anecdote qu’il transforme en « tout un plat », occupe la moitié de son article ! N’y a-t-il pas plus important ?

Passons donc à l’enfumage de la vraie question qui divise les pro-mariage gay : le droit à l’enfant, avec ou sans PMA.

Pour certains le mariage inclut le droit à l’enfant, pour d’autres le mariage est déconnecté du droit à l’enfant..

Les explications successives, fluctuantes et floues sinon molles, des membres du gouvernement ainsi que des conseillers de Hollande lui-même montrent leur embarras sur la solution qui sera proposée à ce problème fondamental.

Car il est clair qu’après le mariage vient la demande d’enfants. Le vrai combat sur et pour l’intérêt de l’enfant (et le principe de précaution qui devrait pouvoir s’appliquer en l’espèce) se déroulera sur ce sujet. Il sera encore plus violent, car si le mariage pour tous était un des 60 engagements de François Hollande pour son élection, l’enfant pour tous n’y était pas mentionné.