Les démocraties ouvertes à tout vent sont à l’agonie

Posted on 26 août 2012 par

0


Démocratie rime avec démagogie. Promettre et ne pas financer est la B-A-BA de tout politique voulant se faire réélire. En conséquence les démocraties occidentales sont en hyper-endettement, refinancées par les chinois et autres pays peu démocratiques — voire les angolais en ce qui concerne le Portugal, Nouvel Obs du 9 août 2012, page 46 : "L’Angola fait ses soldes au Portugal" —

L’avenir des peuples est dans la "démocrature" dont la supériorité et les atouts concurrentiels sont parfaitement décrits par Laurent Joffrin dans son édito du Nouvel Obs du 23 août 2012, page 7 :
"Notre nouvel ennemi : la démocrature"

extrait :

« Considérées souvent comme des régimes de transition vers la démocratie, les démocratures pourraient bien au contraire s’installer durablement dans le paysage international. »

La démocrature, c’est un pays légal formellement démocratique et un pays réel autoritaire et manipulateur de la volonté populaire, un pays réel où l’égoïsme des dirigeants s’adosse à l’égoïsme de son peuple.

Or l’égoïsme des peuples qu’on appelle le nationalisme est une valeur d’avenir dans le monde quand on voit l’explosion des populations sur une terre limitée (7 milliards d’habitants actuels contre 2 milliards en 1930).