Les militaires dernier rempart contre l’Islam totalitaire

Posted on 3 juillet 2012 par

1


Laurent Joffrin appelle de ses vœux l’intervention de l’armée contre l’emprise de l’Islam sur la société. En Algérie en 1991 ? non, en Egypte en 2012.

Dans son dernier éditorial (Nouvel Obs du 28 juin 2012, page 7), "La liberté est un combat", Laurent Joffrin observe que

« [Les Frères musulmans égyptiens] doivent maintenant composer avec une armée toujours présente. »

pour s’en réjouir bien que lesdits Frères soient majoritaires dans le pays et aient gagné les élections démocratiques.

Drôle de revirement idéologique pour un pouvoir militaire limitant la démocratie, sa confiance dans l’opposition libérale est en effet limitée :

« Ainsi les militants de la liberté sont ramenés à leur rôle réel, celui de Bisounours de l’Histoire armés de téléphones mobiles. Facebook, combien de divisions ? »

Quoi qu’en pensent les idiots utiles, l’Islam au pouvoir, démocratique comme dictatorial, est totalitaire par nature. Quoi de plus cohérent en effet quand on croit à la vérité des textes sacrés, à la toute puissance d’Allah et aux paroles et aux actes de Mahomet son prophète, que d’abattre les idoles, de détruire les Sodome et Gomorrhe, d’éliminer les minorités religieuses (et athées) et de soumettre tous aux préceptes islamiques et à la discipline associée ?

Au Mali la défaillance de l’armée a constitué une brèche par laquelle se sont engouffrés les islamistes. En Syrie, l’armée résiste encore. Comment cela va-t-il finir ? bien pour les islamistes sans aucun doute.

A noter également que Laurent Joffrin parle du « parfum libertaire de la place Tahrir ». Drôle de parfum tout de même, celui sans doute dont on a arrosé la journaliste de France 3 Caroline Sinz violée avec l’assentiment sinon l’encouragement de la populace "révolutionnaire" alentour.