J’ai oublié de la tuer de Tristane Banon, DSK ? non sa mère Anne Mansouret

Posted on 20 juillet 2011 par

0


 

Dominique Strauss-Kahn est un « soudard », son « obscénité » je l’ai personnellement testée. Ce sont les dernières révélations de Anne Mansouret, la mère de Tristane Banon dont le titre d’un des romans est explicite : "J’ai oublié de la tuer".

Sur L’Express.fr :
"Affaire Banon-DSK: les secrets d’Anne Mansouret"

Oui mais voilà, à force de trop vouloir prouver que DSK est un mauvais baiseur, elle finit par raconter des conversations qu’elle aurait eues avec les uns et les autres mais que lesdits uns et lesdits autres démentent, comme Brigitte Guillemette ex-femme de DSK, ainsi que sa fille Camille Strauss-Kahn qui nie avoir été amie avec Tristane Banon, ne l’ayant rencontrée que deux fois dans sa vie !

Transmission de gène ou transmission de pensée entre la mère et la fille ? La mère au secours de la fille ou la fille au secours de la mère pour se faire pardonner la publication de son roman ? Ou préparation de son futur roman ?

Et puis l’avocat de Tristane Banon, Maître David Koubbi, qui paye ses honoraires et son déplacement à New-York ? Les avocats de DSK, on sait, c’est sa femme Anne Sinclair, mais Tristane Banon, est-ce l’aide juridictionnelle ?

 
Autres réflexions fainéantes sur Tristane Banon en cliquant sur son tag.

 
 
 

Publicités