Regard cru ou cruel sur les hommes politiques

Posted on 3 juillet 2011 par

0


 
Médiocres, absence de vision, un portrait sans concession des candidats à l’élection présidentielle. C’est la dernière chronique de Jean-Claude Guillebaud dans le Nouvel Obs du 30 juin 2011, page 38.

Extrait :

« Le personnel politique a bien changé depuis vingt ans. Il est plus à l’aise dans les palinodies, les chicanes et l’immédiateté rigolotes des sondages qu’avec le temps long de l’Histoire. Nos dirigeants ressemblent plus à des enfants de la télévision qu’à des conducteurs de peuples. »

 
 
 

Advertisements
Tagué: