Suivez le bœuf

Posted on 12 juin 2011 par

0


 
Ou plutôt suivez le prix du bœuf. Avec la sécheresse, les cours de la viande bovine s’effondrent — « beaucoup [d’éleveurs] sont contraints de vendre des bêtes dans de mauvaises conditions » —.

En tant que (gros) consommateur de viande, j’ai rien remarqué sur les prix au détail. Cherchez l’erreur.

« Double peine pour les éleveurs » comme le titre le Nouvel Obs du 9 juin 2011, page 77, ou double peine pour le consommateur-contribuable ? Car in fine le contribuable remboursera aux éleveurs la baisse des cours à la production dont il n’aura même pas bénéficié en tant que consommateur.

 
Mais qui donc est le dindon ?

 
Article précédent :
"Agriculteur qui pleure, agriculteur qui rit"

 
 
 

Publicités