DSK aurait dû entendre Woody Allen

Posted on 27 mai 2011 par

0


 
Woody Allen est un spécialiste de droit amoureux comparé Paris-New-York. Quelques citations (Nouvel Obs du 5 ami 2011, pages 122 à 125) :

« A New-York, l’éternité, c’est un mythe »

« échouer à Paris c’est mieux que réussir ailleurs [à New-York] »

L’auteur de "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander" avait aussi écrit "Prends l’oseille et tire-toi". Mais Dominique Strauss-Kahn a préféré tirer plutôt que se tirer.

 
Dans le dernier Nouvel Obs (26 mai 2011), un dossier spécial DSK de 20 pages, mais aussi 20 pages de TSFH (Tout Sauf François Hollande) sur la machine à perdre (voir article infra).

 
D’autres élucubrations sur DSK en cliquant sur son tag.

 

La machine à perdre se remet en marche

Publié le 25 mai 2011

 
 

On dit qu’ils y sont nombreux à avoir la pointure suffisante pour prendre la fonction de Président de la République. Certains disent même qu’ils sont trop nombreux, et que s’il n’y en avait qu’un, ce serait mieux, car les primaires sont destructrices d’embedded value. Et bien tout au contraire, c’est un grand avantage d’en avoir plusieurs à pouvoir aligner dans la compétition : supposons qu’il n’y en ait eu qu’un, DSK, le PS ne serait-il pas dans l’impasse totale aujourd’hui ?

Quand l’un tombe, d’en avoir plusieurs qui peuvent prendre la place au pied levé, n’est-ce pas la preuve d’un parti plein de talents qui s’expriment alors qu’en face il n’y en a qu’un, de plus en plus isolé au milieu de ses courtisans et de ses intimes : Sarkozy.

Mais voilà, le PS est le PS, une machine à perdre comme elle l’a déjà démontré en 2007. A l’époque c’était TSSR. Aujourd’hui c’est le TSFH.

 
Mais reconnaissons que comparée à Angela Merkel, Martine Brochen a une pointure supérieure (de tailleur naturellement).

 
 
 

Publicités
Tagué: , , ,