Les religieux juifs sont des hommes de paix, mais racistes

Posted on 9 février 2011 par

2


 
En tant qu’hommes de paix, ils sont exemptés de service militaire en Israël (plus de 10% de la population mobilisable).

En Israël, les exemptions générales du service militaire sont accordées aux Arabes israéliens, aux étudiants qui fréquentent des établissements religieux juifs agréés, aux femmes enceintes ou mariées, aux mères et aux femmes pratiquantes.

Mais racistes, ils manifestent pour affirmer la primauté de la Torah sur la loi civile.

« L’effervescence des hommes en noir d’Israël répond à un arrêt de la Cour suprême interdisant la ségrégation entre enfants ashkénazes et séfarades dans une école religieuse de la colonie juive d’Immanuel en Cisjordanie occupée.

Les parents ashkénazes (originaires d’Europe centrale et de l’Est) refusent que leur progéniture aille en classe avec des fillette séfarades (d’origine orientale) malgré l’arrêt de la Cour suprême. Ils ont retiré leurs filles de l’école et doivent purger deux semaines de prison, la scolarisation étant obligatoire en Israël. »

Extrait d’un article du Point :
"Israël: plus de 100.000 Juifs religieux en colère fustigent la loi civile"

 
Ce sont des gens cohérents : quand on croit aux textes sacrés, comment peut-on accepter que la loi des hommes contredise la loi de Dieu ?

Torah, Bible, Coran, quand il y a contradiction entre les lois divines et les lois humaines, il faut bien choisir. Et comment en vouloir à un croyant de préférer les lois divines ?

 
 
 

Advertisements