Philippe Val, censeur un jour, censeur toujours

Posted on 3 novembre 2010 par

0


 
Un résumé des services de Philippe Val dans le Sarkoland, à lire dans "El Dia de la Républica", « pour que la France cesse d’être une république bananière pour devenir une véritable démocratie » :

"Gérald Dahan viré par Philippe Val, comme les autres"

Extrait :

« Philippe Val est un esprit simple, sans bagage intellectuel, il a erré durant des années dans le monde des café-spectacle, cabarets se cherchant une voie entre la musique et l’humour. Il a fini par choisir l’opportunisme politique, bien plus enrichissante.
Philippe Val ne veut pas déplaire au pouvoir en place, et le 15 juillet 2008 il licencie de l’hebdomadaire le caricaturiste Siné. »

 
 
 

Advertisements
Posted in: Médias